La dissimulation des likes Instagram : impact !

Dans le monde du digital, la rumeur se répand comment une trainée de poudre : l’affichage du nombre de likes sous les photos comme nous l’avons toujours connu, c’est peut-être bientôt de l’histoire ancienne. En tout cas, la phase test de dissimulation des likes (♡) débutée par Instagram il y a quelques mois continue et s’étend désormais au monde entier. Une évolution majeure dans l’histoire des réseaux sociaux qui pourrait bien apporter sa dose de changement dans notre manière de les utiliser. On décrypte tout ça avec vous.

Vers une nouvelle utilisation des réseaux sociaux

Peut-être faites vous partie des utilisateurs qui voient maintenant s’afficher, en lieu et place d’un nombre précis de likes, « Aimé par XY et d’autres personnes » / « des milliers d’autres personnes ». Dans ce cas, seul le créateur du contenu peut en connaitre la portée exacte. Instagram a débuté son test de dissimulation des likes avec comme objectifs défendus : « Faire baisser la pression » pour couper court aux effets négatifs de la course aux likes et amener plus de bien-être auprès de ses utilisateurs. Et si c’est Instagram qui ouvre la danse, Facebook, Twitter, Youtube et les autres ne devraient pas tarder à suivre.

Le positif

D’une part, on parle de psychologie. Pointé du doigt par de nombreuses études, les likes des réseaux sociaux sont loin d’être anodins et exercent une véritable influence sur notre corps, interprétés par notre cerveau comme un système de récompense (avec sécrétion de dopamine à la clé). Résultat : le développement d’addictions pouvant mener à la dépendance et à la dépression, surtout chez les plus jeunes. Un premier point non négligeable.

D’autre part, en annonçant vouloir « que vos abonnés se concentrent sur ce que vous partagez et non sur combien de likes vos posts récoltent », c’est « la qualité plus que la quantité » que prône ici la plateforme. Le début d’un cercle vertueux, peut-être, qui mettrait fin aux dérives telles que les achats de likes, les faux profils ou les publications tapageuses dans le seul but de faire grimper le compteur… au profit de contenus plus soignés, honnêtes et transparents. Une pratique que nous ne cessons d’encourager depuis longtemps !

Les questions qui se posent

Malgré ces bonnes nouvelles, quelques doutes persistent. Il est notamment question des influenceurs et créateurs de contenu professionnels dont le travail est intimement lié aux statistiques de leurs publications ! Instagram a d’ailleurs annoncé chercher la meilleure des solutions les concernant. Partie visible de l’iceberg, la dissimulation des likes Instagram – et a fortiori des mentions « j’aime » Facebook tout comme des vues sur les vidéos Youtube – pourrait être un véritable game changer en terme de marketing digital.

Et vous, que pensez-vous de la dissimulation des likes ? N’hésitez pas à nous le faire savoir !